Article : La chirurgie orthognatique.

18 octobre 2016

La chirurgie orthognatique. Une question d’esthétisme et de santé.

 

dr_giroux_maxillo_facial_chirurgie_ortho

 

Si le visage est souvent ce qui nous caractérise en terme d’esthétisme, il assure également un rôle fonctionnel important. Composé aux 2/3 par la mâchoire supérieure (maxillaire) et la mâchoire inférieure (mandibule), le visage est l’assise de plusieurs fonctions vitales permettant de s’alimenter, de respirer, de goûter, de parler et de sentir. Un mauvais alignement du maxillaire, de la mandibule et des dents (malocclusion) peut non seulement nuire à l’harmonie du visage, mais également compromettre la mastication, la respiration et l’élocution. Le cas échéant, une chirurgie orthognatique combiné à un traitement orthodontique approprié permettront d’apporter une solution durable.

 

Mais, qu’est-ce que la chirurgie orthognatique?

 

La chirurgie orthognatique est essentiellement une intervention qui vise à aligner les structures du visage. Trois approches principales sont privilégiées :

  • L’ostéotomie sagittale mandibulaire bilatérale qui consiste à déplacer la mandibule vers l’avant ou vers l’arrière.
  • La génioplastie qui a pour objectif de déplacer le menton vers l’avant ou vers l’arrière.
  • L’ostéotomie Lefort I qui permet de déplacer le maxillaire dans la position désirée.

Ces interventions chirurgicales peuvent être effectuées seules ou conjointement selon l’ampleur de la malocclusion.

 

À quel moment doit-on procéder à cette intervention?

 

Règle générale, lorsqu’un patient présente des troubles de mâchoires, la première personne consultée sera l’orthodontiste. Si l’orthodontiste détermine que le traitement requis implique une chirurgie orthognatique, les étapes préconisées seront généralement les suivantes :

  1. Un traitement orthodontique visant à redresser les dents et s’échelonnant sur une période pouvant varier de 12 à 24 mois sera proposé.
  2. Lorsque les dents sont alignées, le patient sera prêt pour sa chirurgie. Il reverra le chirurgien afin que ce dernier puisse planifier la chirurgie envisagée pour rétablir un juste équilibre structural des mâchoires et une bonne occlusion. Effectuée à l’hôpital, la chirurgie nécessitera une hospitalisation de 1 à 2 jours et une convalescence de 2 à 4 semaines.
  3. La finition orthodontique vise à maximiser la stabilité du traitement combiné.

La chirurgie étant réalisée sous anesthésie générale certains effets secondaires tels qu’une faiblesse, un étourdissement ou de la nausée sont possibles, mais ils disparaîtront assez rapidement par la suite.

Pour contrer les douleurs postopératoires des analgésiques seront prescrits et il sera recommandé, au cours de la première semaine, d’adopter une diète molle ou liquide, car la mobilité de la mâchoire sera réduite. Suite à l’opération, il faut compter environ 6 à 8 semaines avant de pouvoir bien mastiquer et ainsi reprendre une diète normale. En tout temps, il sera important de maintenir une bonne hygiène buccale.

En conclusion, même si le repositionnement des mâchoires est une intervention qui requière beaucoup de patience, elle est nettement justifiée par l’amélioration de la qualité de vie des patients tant en termes de santé, que d’esthétisme.

N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples renseignements!

 

 

RETOUR AUX NOUVELLES


© 2019 Dr Patrick Giroux Maxillo • Tous droits réservés. |  Agence Team
Team Marketing.Web.Design